DEAL OR NO DEAL, la dictature du compromis

L’incessant bavardage des tweets, le ton péremptoire de la foule des commentateurs de toutes sortes, sous les approbations lyriques de leurs « followers », tout semble se liguer pour brouiller le débat public. Il n’est donc plus de décisions qui ne puissent échapper à l’interpellation collective. La multiplication des « parties prenantes », les relais et l’amplification que les réseaux sociaux confèrent à leurs prises de position nous ont fait entrer de plain-pied dans l’ère de la négociation permanente. Nulle institution, qu’elle soit politique, entrepreneuriale, sociale, culturelle, ne peut s’en affranchir. Aboutissement de l’idéal démocratique ? Ou dérive démagogique ? Faut-il s’en féliciter ou s’en inquiéter ? Faut-il y prêter la main ou y résister ? Parlons-en, confrontons nos points de vue et, peut-être, remettons en cause, ensemble, nos convictions et nos pratiques.

scene e orsenna

Le programme

Le programme de DPA se constitue toute l’année, dès le mois de septembre. Toute l'équipe y travaille, patiemment ; il est en perpétuelle évolution. Nous vous proposons de le consulter régulièrement.

En savoir plus
cours collection lambert

Lieux

Tout à la fois balises, repères, phares et vigies, l’art et la culture sont à l’origine de Dirigeants en Pays d’Avignon. Découvrez les sites uniques qui abritent notre colloque.

En savoir plus